Vous êtes ici : Accueil > Bienvenue > Qui sommes-nous ?

Actualités

ATELIER THEOVIE, ça commence ! Initiation à la foi chrétienne, regard protestant

ATELIER THEOVIE, ça commence ! Initiation à la foi chrétienne, regard protestant
+ Lire l'article

Label "Eglise Verte", nous participons !

Label "Eglise Verte", nous participons !
+ Lire l'article

L’expo NOUVELLE CALEDONIE se poursuit jusqu’au 23 septembre !

L’expo NOUVELLE CALEDONIE se poursuit jusqu’au 23 septembre !
+ Lire l'article

23 sept. ETUDIANTS Journée d’accueil

23 sept. ETUDIANTS Journée d’accueil
+ Lire l'article

17 sept. Le festin de Babette, débat oecuménique autour du film

17 sept. Le festin de Babette, débat oecuménique autour du film
+ Lire l'article

Atelier Gospel tous les Mardis - inscriptions

Atelier Gospel tous les Mardis - inscriptions
+ Lire l'article

12-14 octobre : WE AU CLAIR de la BIBLE

12-14 octobre : WE AU CLAIR de la BIBLE
+ Lire l'article
Voir toute l'actualité

Fondements et Institution

L’Église fondée par Jésus-Christ, renouvelée par les Réformateurs du XVIème siècle

 

FONDEMENTS :

L’Église est constituée des personnes rassemblées par le Christ [1] pour entendre la Parole de Dieu et envoyées par le Christ dans la société pour la proclamer à tous et en vivre chaque jour . Cette Parole qui se trouve dans la Bible est une bonne nouvelle (Évangile) pour les humains [2]. Elle dit à chacun : « Dieu t’aime. Il est bon que tu existes. Et ce n’est pas bon seulement parce que c’est utile en vue de tel ou tel but, mais c’est bon en soi [3] ».

Entendre la Parole : L’Église est le lieu de la rencontre avec Dieu. A travers la prédication, le texte biblique devient, par l’action de l’Esprit saint, une parole de Dieu adressée personnellement à chacun.

Proclamer la parole : L’Église, vit de la mission que le Christ lui confie : proclamer que la vie de chaque être humain trouve son sens dans la rencontre réelle et personnelle avec le Christ mort et ressuscité3.

Vivre de la Parole : Le visage actuel du Christ est visible dans celui des pauvres, des affligés, des meurtris du monde d’aujourd’hui. Les membres de l’Église sont invités, avec l’aide de l’Esprit saint, à les aimer et les soutenir en s’engageant auprès d’eux chaque jour. L’Église ne vit donc ni de son acquis, ni de ses projets, ni de ses doctrines, ni de ses œuvres, ni de ses organisations, mais de l’Évangile qui la renouvelle sans fin. Le ministère de proclamation de la Parole occupe la place centrale dans l’Église. L’Esprit saint suscite également les ministères d’enseignement, de prophétie, de diaconie, ... Ils sont aussi au service de la Parole.

INSTITUTION :

L’Église protestante unie de France est née de l’union de l’Église évangélique luthérienne de France (EELF) et de l’Église réformée de France (ERF) en 2012, suite aux synodes conjoints de Belfort. Première Église protestante en France, son noyau actif est constitué de 50 000 familles. C’est plus de 400 000 personnes qui participent ou font appel à ses services.
La Constitution de l’EPU met en œuvre les principes du régime presbytérien-synodal [4]. Le Synode national, annuel, a la charge d’administrer l’EPU. Il a pour tâche d’analyser les activités de l’Église selon les besoins exprimés par les 472 Églises locales.
L’Église locale est une association selon la loi de 1905 « Cultes et associations cultuelles, congrégations religieuses ».
Elle est gérée et administrée par le Conseil presbytéral (CP) [5]. Le CP rend compte annuellement à l’Assemblée générale (AG) de sa gestion de l’Église locale par un rapport d’activités et il demande quitus pour sa gestion financière. Il présente à l’AG son projet de gestion et fait voter le budget pour l’année suivante. Le CP exerce un ministère collégial : c’est le CP tout entier qui a la charge de ce ministère.
L’EPU est répartie en 10 régions. Les Églises de chaque région délèguent des représentants au Synode régional annuel qui délèguent à leur tour des délégués au Synode national annuel. La région est un échelon intermédiaire qui facilite le pourvoi des postes pastoraux et organise la solidarité financière entre les Églises locales.
L’Église ne vit que des dons de ses membres. Les Églises locales apportent leurs contributions financières aux régions qui les consolident au niveau national.

[1] « à la chrétienté entière, il n’est pas d’autre chef, même sur la terre, que le Christ » Martin Luther

[2] « de l’Évangile seul et par l’Évangile seul, l’Église est conçue, formée, nourrie, engendrée, constituée » Martin Luther

[3] C’est le sens du Salut par la grâce, formulé par Luther. . L’Église protestante unie de France (EPU) est une institution encadrée par des lois et dotée d’une Constitution (règlement intérieur), de statuts et d’une organisation humaine structurée.

[4] Les deux éléments essentiels, qui détiennent l’autorité dans l’Eglise, sont l’Église locale (le presbytère) et le Synode. Ils s’équilibrent et se complètent.

[5] Ses membres sont élus pour un mandat de 4 ans renouvelable 3 fois consécutivement