Vous êtes ici : Accueil > A la une

Actualités

Impôts à la source : qu’est-ce que ça change pour votre DON ?

Impôts à la source : qu’est-ce que ça change pour votre DON ?
+ Lire l'article

ATELIER THEOVIE, Initiation à la foi chrétienne, regard protestant : prochain RdV 15 décembre

ATELIER THEOVIE, Initiation à la foi chrétienne, regard protestant : prochain RdV 15 décembre
+ Lire l'article

Label "Eglise Verte", nous participons !

Label "Eglise Verte", nous participons !
+ Lire l'article

Formation à la lecture liturgique, 3 dates, inscriptions

Formation à la lecture liturgique, 3 dates, inscriptions
+ Lire l'article

19 nov. 20h15 Film Alexandre MEN, martyr de la foi

19 nov. 20h15 Film Alexandre MEN, martyr de la foi
+ Lire l'article

Collecte de la Banque Alimentaire : nous y participons ! inscrivez vous pour un coup de main...

Collecte de la Banque Alimentaire : nous y participons ! inscrivez vous pour un coup de main...
+ Lire l'article

Écoutez nos émissions radios en podcast

Écoutez nos émissions radios en podcast
+ Lire l'article
Voir toute l'actualité

Bienvenue

1914-1918 : un tournant pour les Eglises... pas encore assumé !

"A ceux qui ont cru au progrès, la situation actuelle donne la preuve terrible qu’ils se sont trompés" écrivait Albert Schweitzer après la 1ère guerre mondiale.

Mais ce fut aussi un échec spirituel : deux nations dites chrétiennes se sont fait la guerre, horrible guerre, et ont utilisé la chair humaine, d’ici et d’ailleurs, comme chair à canon.

Sentiment de faillite pour les Eglises, dit le professeur André Gounelle (Revue "Echanges" de l’Eglise protestante Unie PACCA- Novembre 2018).

Pour en sortir, il faudra toute la force théologique de nouveaux théologiens comme le protestant Karl Barth dont on dit que Jean XXIII et Paul VI le considérait comme l’un des plus grand théologiens du XXe siècle.

Moins confiants en l’être humain, ces mouvements s’engagent à la suite de Jésus pour les droits inéliénables de tout être humain, et contre les nationalismes naissants qui absolutisent "la race et la culture". Certains d’entre eux (Tillich, Bonhoeffer, Niemoller...) le payeront de leur mort ou leur exil.

Il faudra toute la force du mouvement oecuménique international naissant entre les Eglises, pour relever le défi d’une nouvelle compréhension de l’évangile qui unit au nom du Christ par-delà les clivages nationaux et nationalistes. Cependant, trop tâtonnant, il ne suffira pas à éviter pas une seconde guerre mondiale, ni les guerres des balcans, ni la guerre d’Algérie...

Encore aujourd’hui, il semble que les Eglises n’en aient tiré aucune conséquence. Et pour cet anniversaire de l’Armistice, elles ont célébré chacune de leur côté. Elles ont toutes parlé de réconciliation et de paix mais chacune dans leur coin, sans aucun geste de communion sinon une invitation tardive à "leur" propre célébration. Comment pourraient-elles être crédibles ? 

Je ne suis pas sûr que le Christ apprécie... lui qui priait pour l’unité des siens... afin que le monde croie !

La prédication des pasteurs Sylvia Ill (Allemande) et Bertand Vergniol (Français) à la célébration du 11 novembre de l’Eglise Protestante Unie d’Aix : Cliquez ici

Prédication du pasteur Gill Daudé à la messe des Pennes Mirabeau, pour le 11 novembre : cliquez ici

Le message des Eglises protestantes d’Europe à l’occasion de ce centenaire : cliquez ici


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Documents joints